Vice-Versa et Passep’Art

Cette année, deux micro-subventions ont également permis a de nombreuses activités d’être mises en lumière : PassepART et Vice-Versa.

Dans les écoles Océane, des Navigateurs, des Colibris et Anne-Hébert : une initiation aux arts du Cirque a pu se dérouler grâce à notre partenaire Vision Ouest Production : découverte, exploration et maitrise des différentes disciplines et techniques qui visent le développement d’habilités et de connaissances sur les métiers du cirque.

Grâce à Passep’ART, la compagnie Trans’Danse Cie/Sophie A. a pu se rendre à l’école La Passerelle pour aller à la rencontre des élèves de la maternelle à la 7e année et proposer des actions de sensibilisation à travers l’observation, la pratique et la rencontre.

À l’école Beausoleil, à l’aide du conte et de l’art visuel, la Société francophone de Victoria a pu faire découvrir aux élèves le don de la perception et de la compassion par des expériences de pleine conscience.

L’organisme Communication-Jeunesse a collaboré avec les enseignant(e)s de l’école des Aiglons, pour offrir aux 120 élèves de la maternelle à la 7e année 4 ateliers pratiques sur le thème de la littérature francophone ainsi que d’autres activités d’approfondissement.

Également, grâce à la micro-subvention Passep’ART, l’école Collines d’or et l’Association francophone de Kamloops, ont offert aux élèves de 5e à 8e année un atelier culturel de découverte sur les styles de danse urbaine et congolaise

En partenariat avec la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF), le programme de micro-subvention Vice-versa a permis de mettre en place un grand nombre d’initiatives dans les écoles au tour de thématiques diverses et variées : 

À Nelson, en partenariat avec l’Association francophone des rocheuses de l’Ouest et du Sud, les élèves de l’école Sophie-Morigeau ont fait le choix de préparer une célébration francophone pour la communauté au travers de jeux, d’ateliers, de concours et d’autres activités permettant de représenter chaque membre de la communauté francophone et francophile.    

D’autres écoles comme du Bois-joli, des Sentiers-alpins et La Vallée, ont opté pour sensibiliser leurs élèves à l’environnement et aux enjeux des changements climatiques grâce à des ateliers pratiques dans le cadre du projet EcoNova en partenariat avec la Société de Développement économique (SDE) et Albor Pacific.